En pleine saison de la choucroute d'Alsace nouvelle, j'ai décliné une idée émise par Stéphane Humbert, chef du restaurant le Goh, de l'hôtel Sofitel de Strasbourg pour en faire de la choucroute aux épices indiennes. Ce jour là, aux jeudis de la Gastronomie du Cefppa, il nous a revisité les produits de traditions alsaciennes de façon incroyable : foie gras poelé sur un tartare de mangue et d'agrumes, nem de choucroute au safran, glace à la bière et espuma de picon, un régal pour les yeux et les papilles. Je ne saurai vous recommander de découvrir ce jeune chef dans un espace des plus agréable (cf post de juillet 07 sur la déco du restaurant).

Pour 4 personnes : Dans un pilon, écraser 1cc de fenouil, autant de coriandre graine et de cumin. Dans une cocotte, faire griller dans de l'huile d'olive les graines concassées. Les retirer de la casserole et les réserver. Mettre dans la cocotte un gros oignon et deux gousses d'ail émincées, faire légèrement dorer. Ajouter 800 gr de choux à choucroute, préalable rincé à l'eau froide et bien essoré, couvrir à niveau de vin blanc, type Riesling. Remettre les graines +1 cc de curry, sel, poivre. J'ai choisi la version curry puisque je n'ai pu acheter de safran du chateau (post du 12oct09)

Laisser mijoter 45 min. Vérifier la cuisson, le chou doit néanmoins rester croquant.

Dresser sur assiette en couvrant le chou de tranches de saumon fumé. Décorer d'une crème montée en chantilly (ou à la bombe) et aromatisée au wasabi. Je vous laisse le soin de doser ce raifort asiatique...

Désolée pour la photo, j'avais très faim. Du coup, j'ai oublié !

Mais je vous assure qu'entre le jaune du chou, le rose du saumon (que l'on peut également envisagé frais et cuit à l'unilatérale), et le blanc verdâtre de la crème, l'effet est garanti surtout si vous le servez à des alsaciens pour qui choucroute = choucroute traditionnelle ! Là, exit les cochonnailles et vive la légèreté calorique du chou...