Par un radieux dimanche de mai, on me propose de faire un rallye touristique en bateau sur le Rhin, voilà une sympathique et originale invitation.

Sur les canaux la vitesse est limitée et à part profiter du temps qui passe, de la conversation des amis et de  regarder les abords – dans Strasbourg les berges ne sont pas des plus jolies – il ne se passe pas grand-chose sauf peut être lors du passage des écluses où c’est toujours magique de voir les niveaux monter et descendre. Sur le Rhin même, l’approche est différente. On est déjà grisé par la vitesse et les embruns, si comme moi on se positionne pour les recevoir. Le fleuve est plutôt large et la circulation des péniches fréquente, même le dimanche !

Sur un bateau digne de ce nom évidemment il y a ce qu’il faut pour des boissons bien fraîches à commencer par l’apéro, Pastis ou rosé ? Je n’ai pas pu résister à l’envie de venir avec le grignotage d’accompagnement.

Muffins à l’italienne : à la base 3 œufs, 150 gr de farine, 1 sachet de levure, 10 cl d’huile d’olive, 12.5 cl de lait, 100 gr de gruyère râpé + 200 gr de ce que vous voulez….
En l’occurrence j’ai fait un mélange de tomates séchées, olives noires émiettées, jambon et mozzarella en petits cubes et basilic finement ciselé.

Mélanger au fouet les œufs, la farine et la levure. Ajouter petit à petit l’huile et le lait pour finir avec le gruyère râpé.  Incorporer ensuite les ingrédients choisis coupés en proportion des moules choisis. Là j’ai pris des moules à muffins mais je décline également la recette en madeleines ou en financiers. N’oublier pas d’ajuster en terme de sel, poivre et herbes aromatiques.

Enfourner dans un moule préalablement chauffé à 200° pendant environ 15 à 20 min.

muffins_italienne

Pour le dessert, puisque le four était chaud, j’ai décliné la recette avec des fraises au poivre de Sechouan.

Muffins à la fraise : A la base, battre 3 œufs avec 150 gr de sucre pour faire blanchir. Ajouter 160 gr de farine, 1 paquet de levure et 160 gr de beurre ½ sel fondu + 60 gr de fruits au choix coupés en morceaux.

Comme c’est la saison des fraises, j’ai essayé avec 60 gr de fraises coupées en gros morceaux et quelques tours de moulin de poivre de Séchouan. Si le résultat était bon, parce qu’en chauffant les fraises voient leur goût amplifié, l’aspect intérieur n’était pas probant car les fraises dégorgent de l’eau qui donne une impression de « pas assez cuit ». Il fallait essayer !

Cette recette fonctionne très bien avec 2 pommes et de la cannelle ou 2 poires et des petites de chocolat ou 2 bananes et une gousse de vanille…

muffins_fraise