Ouf, production terminée, on peut nettoyer et ranger la cuisine !

Capture photoCette année, le pamplemousse est à l'honneur. D'une part dans un caramel qui a connu deux versions un mou, un dur. Un mou grâce à la précision du thermomètre à sucre  et la maitrise de la cuisson. Mais je l'ai malheureusement cassé, et oui c'est très fragile ces petites choses là. Donc, la deuxième fournée a été faite au thermomètre électronique qui n'aime pas trop ni être remué ni passer la barre des 100°. Résultat, un caramel plus dur et un peu plus amer. Le pamplemousse est là intéressant car il coupe net le côté sucré du caramel. D'autre part, je l'ai exploité dans un bonbon en coeur coulant, une crème élaborée comme un lemon curd (recette ci-dessous). Très peu sucré, un chocolat qui réveille  !

Comme je ne me lasse pas de faire des expérimentations, même sur des choses que je n'aime pas comme le café, et pour répondre à des suggestions de copain, j'ai essayé le grain de café enrobé de chocolat façon noisette ou amande. Vous savez le truc super addictif ! quand on commence, ... (D'ailleurs, je dois confesser qu'en ecrivant ce post j'ai la main plongée dans le pot d'amandes au chocolat et il n'en restera plus pour les autres. C'est pour cela que ce n'est pas sur la photo !!). Avec le café par contre, on s'arrête assez vite. Merci aux conseils avisés de la vendeuse de la boutique Café Reck, rue de la Haute Montée, et à Hervé et Paul qui ont bien voulu faire les tests de dégustation. Croquer dans des grains torréfiés, franchement il faut aimé !! Ils se sont arrêtés sur deux grands crus un du Guatemala, doux et rond, même moi j'arrive à en manger, et un moka d'Ethiopie, puissant comme un expresso non sucré, dixit les spécialistes ! Je pense que ce doit être pas mal pour accompagner sa tasse de café de fin de déjeuner.

Ma déception, celui au Wulong et miel. Visiblement j'ai mal évalué le dosage et on ne sent guère le thé. Dommage, car chaud il exprime beaucoup de douceur et de subtilité. Déception aussi sur l'orange tonka, que je mets sur la compte de la variété d'oranges utilisée qui n'avait que peu de saveur.

Recette du "Grapefruit curd" que l'on peut utiliser sur un fond tarte façon tarte au citron (petite tarte avec ces proportions), soit en confiture pour la tartine du matin, ou dans les crèpes c'est pas mal non plus : 30 cl de pamplemousse rose pressé - 100 gr de sucre - 3 oeufs - 1 cs de maïzena.
Dans une casserole verser le jus de fruit, la maïzena délayée à froid et le sucre, faire chauffer doucement. Si vous utilisez des pamplemousses bio vous pouvez aussi rajouter quelques zestes pour renforcer le gout. Dans un bol battre les oeufs entiers y verser le jus chaud et remettre le tout dans la casserole sur le feu plus sans cesser de remuer jusqu'à épaississement.
Si vous voulez conserver cette crème, la verser chaude dans un pot à confiture et refermer hermétiquement.
Cette recette se décline parfaitement avec tous les agrumes à jus.