Pour mon pot de départ, je n’ai pas voulu faillir à ma réputation de gourmande gourmet aussi c’est avec plaisir que j’ai préparé une petite « dinette » arrosée d’un Crémant que j’affectionne particulièrement, le Sub-Rosa de la cave de Beblenheim. Un bon crémant ne vaut-il pas largement un banal Champagne, en attendant de mieux les connaitre !!

Trop affairée à installer le buffet et à m’occuper de mes collègues, une fois de plus je n’ai pas pris de photos ! Mais vous aurez compris que ce post s’adresse essentiellement aux collègues qui souhaitaient les recettes.

Parmi les gourmandises à grignoter il y avait entre autre :

-          Des sablés au roquefort accompagnés de poires confites au vinaigre. Pour une trentaine de sablés : Mélanger dans un saladier 100 gr de roquefort, 100 gr de farine, 80 gr de beurre ramolli, 1 càs de polenta ou de semoule de blé dur. Façonner, dans du film étirable, un boudin de 5 cm de diamètre et placer au réfrigérateur une bonne heure.
Préchauffer le four à 180°. Puis découper le boudin en rondelles d’1 cm d’épaisseur. Les disposer sur un silpat et passer au four 20 min. Laisser refroidir.

-          Même recette avec du parmesan

-          Pour les poires confites au vinaigre faites l’an dernier : peler 2 kg de poires fermes(en laissant la queue). Faire bouillir 1 l de vinaigre de vin à gros bouillons avec 500 gr de sucre en poudre, 2 bâtons de cannelle, 4 clous de girofle, 4 baies de genièvre et 1 beau cube de gingembre. Plonger les poires et les laisser cuire jusqu'à ce qu’une lame de couteau pénètre tendrement dans les poires, mais pas plus. Disposer les poires chaudes dans des bocaux. Faire réduire encore un peu le vin et recouvrir les poires. Fermer les bocaux et laisser refroidir puis oubliez les quelques mois.
J’ai disposé un cube de poire sur chaque sablé histoire d’adoucir la puissance du roquefort  …

-          Petits rouleaux d’aubergines  aux anchois : il s’agit de conserves qui  se préparent  quelques temps à l’avance … Découper à la mandoline 1 kg d’aubergines en fines tranches dans le sens de la longueur. Les disposer dans un récipient et le couvrir de 700 ml de vinaigre de cidre et 2 càs de gros sel. Laisser mariner 2 jours (attention à ce que les aubergines soient bien immergées).
Confectionner la farce : hacher fin 10 anchois, 3 gousses d’ail, 2 petits piment frais, 2 càs d’origan.
Egoutter et sécher au papier absorbant les tranches d’aubergines. Disposer dans chaque tranche une càc de farce et rouler serré. Les placer joliment dans un bocal à conserve ultra-propre puis recouvrir d’huile d’olive. Attention à chasser en tapotant le bocal toutes les bulles d’air et bien recouvrir les aubergines qui ne doivent pas être en contact avec l’air. Laisser reposer et veiller au niveau de l’huile avant de stocker les bocaux à la cave.

-          Roulés aux épinards et au saumon / jambon. Bien égoutter 400 gr d’épinard surgelé et les faire revenir dans une poêle à sec pour finir d’en extraire toute l’eau. Battre 3 œufs en omelette et mélanger aux épinards. Etaler la préparation sur un silpat et cuire au four préalablement chauffé à 210° pendant 20 min. Laisser refroidir et démouler du silpat. Etaler dessus 1 Boursin ail & fines herbes à température. Disposer les tranches de saumon. Rouler le tout très serré et placer au réfrigérateur 3h mini.
Même recette en remplaçant le saumon par des tranches fines de jambon blanc, et le Boursin par du St Moret agrémenté de sel, de poivre et d’estragon.

-          Terrine de chèvre et poivrons confits : laver et couper en quatre, 2 poivrons rouge, 1 vert,  2 jaunes. Les placer sur une plaque allant au four la peau vers le haut  et enfourner dans un four à 200° jusqu’à ce que la peau fripe, les éplucher et les replacer au four à 180° pendant encore une heure pour les faire confire. Les laisser refroidir.
Dans un bol d’eau froide tremper 4 feuilles de gélatines. Une fois ramollies les presser pour les essorer. Faire fondre la gélatine dans 20 cl de lait chaud. L’incorporer dans 2 chèvres frais type Petit Billy, écrasés de sorte à le rendre bien onctueux. Ajouter du sel, poivre, une pointe de piment et une botte d’estragon ciselée.  Monter la terrine dans un plat à cake par exemple. Tapisser de film étirable, commencer par une couche de poivron puis alter les couches fromage / poivrons . Rabattre le film et placer au frais une nuit avec un poids dessus pour bien la tasser.

-          Cake aux tomates séchées, féta, basilic : faire tremper les tomates séchées dans de l’eau chaude et bien les essorer avec du papier absorbant. Les découper en lanières. Couper des cubes de féta (perso j’ai toujours dans le frigo un bocal dans lequel je laisse mariner la féta dans de l’huile d’olive avec des piments oiseaux et du poivre. Cela me sert aussi bien pour les apéros que pour les cakes ou des salades composées). Ciseler un bouquet de basilic. Attention à compenser l’assaisonnement si vous utilisez de la feta nature !
Mélanger 180 gr de farine avec 1 paquet de levure, ajouter 3 œufs, 12 cl de lait, 6 cl d’huile d’olive jusqu’à obtenir une pate bien lisse. Incorporer les tomates séchées, la féta, 50 gr de emmenthal rapé, sel et poivre.
Beurrer un moule à cake, y verser la pâte et cuire au four préchauffé à 200° pendant 35/40 min .

-          Terrine de poulet aux citrons confits : la veille découper en cube  1 kg de blanc de dinde ou de poulet et laisser macérer dans 5 cl de cognac et 2 citrons confits au sel coupé en 4, poivre, 1 pointe de graines de cumin, 5 baies de genièvre écrasées.
Découper 3 blancs de poireau et les faire compoter dans une poêle avec de l’huile d’olive.  Sel, poivre. Hacher 300 gr de gésiers et/ou foies de volailles confits avec une petite botte de persil et d’aneth et  quelques morceaux de citrons confits (garder des quartiers pour la décoration). Les mélanger aux poireaux et aux morceaux poulet marinés. Verser le tout dans une terrine allant au four. La placer au bain marie et cuire 1 H à 180°. La laisser refroidir. Le lendemain vous pouvez couvrir la terrine avec de la gelée en pensant la déco du dessus.

-          Crevettes marinées au lait de coco : 500 gr de grosses crevettes cuites décortiquées, les laisser mariner 24h dans 25 cl de lait de coco avec 1 càs d’huile de sésame, 1 càs de sauce soja, 1 gros cube de gingembre frais rapé et quelques branches de coriandre fraiche ciselées.

-          Brownies aux amandes, noisettes et pistaches : hacher grossièrement 200 gr d’amandes, noisettes et/ou pistaches et les torréfier légèrement au four. Mélanger 60 gr de farine, 50 gr de poudre d’amande. Faire fondre au bain marie 250 gr de chocolat intense et lisser en ajoutant 175 gr de beurre. Dans un saladier casser 4 œufs, ajouter  150 gr de sucre semoule, puis incorporer le chocolat fondu et les fruits secs.  Verser la préparation dans un moule beurré et placer au four préchauffé à 180° pendant 20 min. Laisser reposer 10 min avant de chercher à la démouler. Attention cette recette est à mon goût très bonne car intense et peu sucrée mais le gâteau est très friable !!!

Chers collègues s’il manque des recettes qui vous intéressent, faites-moi signe !!
Et merci encore pour votre cadeau qui s’est transformé en chariot à sac de golf à trois roues.