Le nord de Strasbourg recèle bon nombre de charmands villages à visiter : Soufflenheim et Betschdorf pour leurs poteries, Munchhausen pour sa réserve naturelle et Sessenheim pour son petit musée dédié à Goethe et ses amours dont celles avec Frédérique, la fille du Pasteur.

 

Après un agréable parcours sur le golf de Soufflenheim, l'appétit est tout ouvert pour accueillir le dîner à thème du jour concocté autour de l'asperge. De par mes posts précédents vous avez pu constater combien j'aime ce légume. Et bien, on peut dire que Yannick Germain, chef de l'Auberge du Bœuf, a su cinq fois la sublimer...

 

D'abord, poussez la porte du restaurant et vous serez accuillis avec sourire et amabilité. En allant à votre table vous remarquerez la belle maison alsacienne traditionnelle, cossue et décorée avec goût. Si le temps s'y prête demandez une table en terrasse, son immense parasol invite à s'y attarder. Dans le coin, la petite salle à l'esprit "stub" semble être une prolongation du musée.

Mais revenons vite à table pour déguster ...

 

En amuse-bouche : espuma d'asperges aux graines de courges et saumon fumé maison. Une belle fraîcheur pour commencer. En entrée : une pastilla de cabillaud aux noisettes servie avec une salade printanière aux asperges. Les textures croustillantes de la pastilla et des noisettes se marient délicieusement avec ces asperges coupées en brunoise et rafraîchies à la vinaigrette au cerfeuil. Puis vinrent des ravioles de foie gras d'oie aux asperges et morilles. Tout dans la délicatesse des saveurs. J'ai cependant été surprises par les asperges servies très croquantes là où j'attendais de la rondeur et du fondant. Une pause marquée par une tasse de velouté d'asperges, classique mais bien poivré. En plat : Un cœur de rumsteack de Salers avec une poêlée d'asperges, de fenouils, de poireaux et accompagnée d'une émulsion au citron légèrement acidulée. Puis un dessert très graphique d'une déclinaison de rhubarbe : glace au fromage blanc à la rhubarbe, onctueuse, crumble de rhubarbe, croquant, une gelée de rhubarbe surmontée d'une mousse à la vanille, très visuelle...

 

Si la carte est plus que sympathique, je vous invite à profiter des dîners à thème tant le rapport qualité/prix reste sans équivalent dans la région et la sélection des vins toujours intéressante.

 

Auberge du boeuf à Sessenheim 1 rue de l'Eglise - Tél. 03 88 86 97 14

Menu 39 € (49€ avec le forfait vins)