Partir avec Marthe Kehren parcourir les travées particulièrement boueuses, en ce jour de pluie, de son grand jardin, donne malgré tout des ailes au moral et à la casserole. Je ne le dirais jamais assez, cette femme est un vrai don en soi : tant pour les nourritures terrestres que spirituelles.

Depuis ce printemps où, avec le Schnaeckele, nous étions restés admiratifs devant tant de légumes colorés, les plantations ce sont mises aux couleurs de l’automne. La gadoue qui alourdit les chaussures et vous promet de belles glissades n’arrange rien au tableau. Quelques plans de tomates et de courgettes font encore de la résistance, mais pour combien de temps ? Marthe découvre la première aubergine florentine qu’elle a semé il y a quelques mois et dont elle ne profitera guère plus… et entre rangées de topinambours en fleur se cachent quelques échalotes rescapées.

Dans ce méli-mélo de magnifiques fleurs de courgettes jaunes encore pimpantes, le basilic est déjà tout grillé. Je me dis qu’il est temps d’enfourner les derniers légumes de soleil, avant que de voir entamer les légumes oubliés …depuis l’hiver dernier.

Au menu : tajine d’agneau aux fruits frais

Dans le tajine ce que j’aime pardessus tout ceux sont les fruits secs : pruneaux, raisins, figues qui donnent aux légumes un goût sucré, limite suave… Alors, pour changer j’ai décider de remplacer les fruits secs par des fruits frais. Et du suave, on passe à la rondeur. 

Pour 4 pers. Préparer ½ litre de bouillon. J’ai choisi de l’Ariake aux légumes.

Dans une cocotte faire chauffer de l’huile de d’olive et y faire revenir les épices de son choix. Pour ma part ce sera ½ cc de coriandre graines, ½ cc de graines de fenouil, ½ cc d’anis vert broyées plus 1 pointe de couteau de macis en poudre, 2 clous de girofles, 4 clous de fleur de cannelle, 1 bâton de cannelle, 3 badianes, 1 cc de curcuma.

Y ajouter 400 gr de navarin d’agneau un peu dégraissé tout de même, 3 belles échalotes ciselées et 3 gousses d’ail émincées. Laisser saisir. Mouiller légèrement avec le bouillon et gratter le fond de la cocotte de sorte à bien décoller les épices. Ajouter les légumes coupés en gros dés. Comme dit, j’ai pris les légumes de Marthe à savoir : 1 belle aubergine florentine, 2 belles courgettes, 1 pâtisson de taille moyenne, 2 panais, 3 carottes, 1 bouquet de persil, 30 cl de coulis de tomate (préparé lors de l’atelier du Schnaeckele début septembre) et 4 cc de concentré de tomate. Sel, poivre. Mouiller avec le reste du bouillon, couvrir et placer au four à 180° pendant 2h.

Garder une tasse de bouillon et faire macérer pendant ce temps-là quelques filaments de safran.

20 min avant la fin de la cuisson ajouter 4 figues fraîches, 8 quetsches coupées en deux. Une belle grappe de raisins sultan, 2 poires coupées en quatre, 1 belle poignée d’amandes et la tasse de safran infusé. Refermer la cocotte et remettre au four éteint.

Il vous reste le temps pour préparer un peu de semoule en accompagnement et mettre la table

Merci Marthe, grâce à toi j’ai le moral requinqué et un savoureux plat dominical.

tajine_aux_legumes_de_Marthe