Deuxième visite ... pour diner en entrée - des figues rôties à la Fourme d'Ambert et en habit de kadaïf. Excellent, mais vraiment copieux pour une entrée. Puis - Un croustillant de saumon mi-cuit mi-fumé et grenadier. Heureusement que le grenadier est là pour adoucir le saumon définitivement trop salé. Le tout servi avec une belle poelée de légumes et un gratin de courgettes. hummm - Entrecôte de boeuf avec beurre de roquette, parmesan très original mais un peu trop présent. Du coup, une fois encore nous avons été privé de dessert faute de place dans l'estomac ...
Grégory, faites un petit effort, réduisez les quantité s'il vous plait !!

------

Début de l'été, la Cuiller à Pot a fait peau neuve. Grégory Reich et Pauline George, qui ont repris l'affaire, y apportent une touche de jeunesse toute pétillante. Pourtant la décoration intérieure n'a guère changé, esprit minimaliste, nappage dans les tons assez neutres, boiseries au rez-de-chaussée. Par contre, l'accueil est chaleureux et on se sent vite à l'aise. Ai-je été influencée par les discussions "de quartier" entre les tables ? …

La carte se résume à l'ardoise : une cuisine de saison, fraiche et qui ne manque pas d'originalité ; sauf peut être dans les entrées qui se déclinent ce jour en salades composées. On aurait peut être attendu un choix plus diversifié. Mais bon, même en demi-portion pour une entrée c'est plus que copieux !


Une part belle est donnée aux légumes d'accompagnement qui colorent joliment et généreusement les assiettes. Nous avons pris de l'espadon et son crumble de noix de cajou et épices. Un régal. L'espadon, coupé épais, cuisson parfaitement maîtrisée, est moelleux et garde toute sa texture en bouche. Le crumble au-dessus est aérien à souhait avec le croquant des noix de cajou. Intéressant !


Dans les originalités sur l'ardoise du jour, j'ai noté un agneau en sauce à la menthe, un tartare coupé au couteau svp, une brochette de lotte à la citronnelle.

On retrouve la même générosité dans les desserts… les petites meringues aux mûres : c'est la taille des meringues qui est petite pas l'assiette !! Nous avons dégusté un thé gourmand. A noté : la boite de thés, du Comptoir Français du Thé, offre un joli choix de qualité de thés noirs ou verts, ça nous change du Lipton Yellow et j'apprécie. Dans ce thé gourmand nous avons eu une tranche de moelleux au chocolat, une boule de glace vanille et une quenelle de mousse toute légère à la fraise.

Jusque là, rien à redire… je ne peux que vous inciter à aller découvrir par vous-même et à encourager cette toute jeune entreprise.

Les salades comme entrées 8€ - plats 15,5 à 18€ - desserts 6€

La Cuiller à Pot - 18 rue Finkwiller à Strasbourg – tel 03 88 35 56 30