Juin 2010 Un petit rajout en complément de mon post de début d"année, ci-dessous ...  Nous sommes venus dans le cadre de la semaine bio à laquelle le Tilleul à Mittel - un des rares restaurants du Bas-Rhin -  participait, mais l'offre proposée ne nous a guère enthousiasmés alors nous avons opté pour le menu de printemps.

En amuse bouche : un presskopf de pot au feu en vinaigrette, très frais très gouteux et un velouté froid d'asperges.

En entrée : - Velouté de petits pois à l’huile d’argan et foie gras de canard poêlé. L'huile d'argan accentue l'onctuosité du velouté et lui donne presque un air automnal. - Pressé d’aubergine et ris de veau, crème de Piquillos aux olives de Lucques. J'ai adoré la douceur du ris bien rehaussée par crème de piments. Trop copieusement servi et vu la chaleur extérieure, pourtant adoucie par la climatisation de la salle, je me serais raisonnablement arrêtée là ! Plus gourmande que raisonnable, j'ai néanmoins continué avec plaisir le repas….

En plat : - Magret de canard avec son écrasé de pommes de terres au piquillos et petits légumes. Le jus réduit était trop salé et alourdissait un tantinet le plat et les magrets n'étaient pas d'une tendreté régulière, dommage - Joues de sandre sur une émulsion de crustacés aux écrevisses et lit d'asperges vertes et blanches. Je me suis régalée avec les asperges grillées, le poisson parfait et j'ai retrouvée dans l'émulsion la touche crémée, exquis !

En dessert : - Croustillant au chocolat noir, mousse fraise (?), coulis fruits de la passion. Nous n'avons pas réussi à identifier ni le parfum de la mousse ni la passion dans le coulis, un dessert un peu fade. – Moelleux au cœur de coco et de mangue. Le cœur coulant a souhait sous une croute quasi cassante, totale maitrise ! Je suis tombée sur le cœur noix de coco encore figé ce qui m'a permis d'avoir l'arôme entier en bouche…une belle touche finale.

Bon maintenant il va falloir digérer tout ça … le week-end s'annonce sportif !

Carte de saison à 35€ : entrée, poisson ou viande, fromage ou desserrt ou à 40 € : entrée, poisson et viande, fromage ou dessert.

Le Tilleul, les générations se suivent et ne se ressemblent pas !

26 Janv 2010 - Je souhaite vous parler ce soir d’un endroit qu’il faut ABSOLUMENT découvrir ou redécouvrir parce que l’accueil y est chaleureux, la salle superbe et la cuisine généreuse : le Tilleul à Mittelhausbergen.

Mon souvenir remonte à quelques années, lorsque nous allions là-bas « faire la semaine du goût » pour son menu sans équivalent rapport qualité / prix sur la place. La salle ressemblait alors plus à celle d’une auberge, le service durait des lustres et la patronne vous accueillait avec son tablier à fleurs … Exit l’ancienne génération – et oui elle se succède depuis 1888-, et vive Jacques Lorentz. Certes, il avait déjà investit les fourneaux mais maintenant le lieu entier est son antre et quelle métamorphose !

Depuis un an et demi, il refait petit à petit des travaux et la petite salle de restaurant appelée « table de Jacques » est une vraie réussite. Dans les tons gris-blanc-argent, la sobriété donne un chic certain à l’espace qui devient plus feutrée et cosy. L’accueil est souriant, aimable et efficace.

Côté carte, en fait, il y en a deux. Une, constante, qui ressemble à une carte de « stub » avec des plats très classiques et régionaux et une de saison. Bon, nous sommes fin janvier et il s’agit toujours de la carte dite « d’automne » mais qu’à cela ne tienne, rien à redire, tout est de saison.

Je salue le fait de trouver sur une même carte une profusion de plats à base de légumes oubliés : rutabaga, topinambour, crosne, courge butternut, panais, patisson. Très slow, il ne manque plus que la mention du nom du maraîcher et ce serait très très slow ! Dans cette jolie carte, nous avons goûté :

Les entrées : - Carpaccio de St Jacques, classique, avec une salade d’endives assaisonnée au citron, fraîche et craquante – Soupe de topinambours, délicate et mousseuse avec ses huîtres pochées, dommage il n’y en avait que deux au fond de l’assiette – Poêlée de grenouilles au cerfeuil, disposée prêtes à être croquées autour d’une crème de courge et ses graines torréfiées toutes croustillantes, une belle assiette très équilibrée en textures et en saveurs.

Les poissons : - Noix de St Jacques parfaitement rôties posées sur un lit de topinambours aux marrons fondants et une petite sauce crémée au corail de St Jacques – Filet de St Pierre rôti sur la peau, avec sa cuisson parfaite, servi avec des crosnes à la coriandre fraîche, divin.

Les viandes : - Filet de bœuf, très tendre, avec un risotto carnaroli aux trompettes et sauce crémée au macis, délicate. – Râbles de lapin farcis au homard, une association très osée et pourtant équilibrée, reste toutefois un peu sec, servi avec une généreuse poêlée de rattes et cèpes.

On retrouve régulièrement une sauce crémée qui donne un côté un peu classique au plat mais elle est à chaque fois divinement onctueuse... Vous connaissez mon travers dans ces cas là : comment résister à saucer surtout lorsque le pain est bon ??

Les desserts : - Pomme au four en habit de filo, la présentation est jolie, l’association croustillant du feuilletage et le fondant de la pomme est intéressant mais le chutney de fruits secs qui l'accompagne lui donne un côté un peu lourd. – Palette de sorbets maison, très bien – Parfait glacé au Grand-Marnier avec sa salade d’orange et sauce sanguine, sympa, frais et léger pour clore ce généreux dîner. J’aurais tant voulu craquer pour un Croustillant au chocolat noir de la maison Weiss, sorbet pabana, coulis fruits de la passion mais je n’avais vraiment plus faim… promis ce sera pour une rapide prochaine fois !

Mon bémol dans tout cet enthousiasme, la durée entre les plats nous a paru un peu longue. Chipotage ! Par contre la salle dite « la stub » à l’entrée dans son jus avec son décor en bois fait maintenant décalée et peu accueillante. Il faudrait bien vite la refaire aussi …

Le Tilleul : 5, Route de Strasbourg à  Mittelhausbergen Tel 03.88.56.85.70

Carte de saison : entrée – poisson ou viande – fromage ou dessert à 34 € / entrée – poisson - viande – fromage ou dessert à 39 € -> imbattable !