Fin mai 2010 - Deux ans plus tard nous retournons dans cet endroit où le risotto nous avait laissé un goût de reviens-y ! L'accueil y est toujours aussi chaleureux et le show est toujours de mise en salle. Risotto "à la barique" (cf ci-dessous) et en semaine brochette de fruits frais flambée.

Dans nos assiettes, ce soir : saltimbocca à la romaine, excellent, avec risotto au parmesan et un risotto au homard. Rien à dire, je me suis régalée et lêché les doigts.
La dernière fois nous n'avions pas mangé de dessert et si nous y retournons nous n'en mangerons pas non plus car, entre les profiterolles sans saveur et le gateau au limoncello très sec et sans parfum affirmé, visiblement cela n'est pas leur point fort. Autant terminer par un verre de limoncello frappé dont nous avons volontiers apprécié la fraicheur, la douceur et le caractère.

15 juin 2008 - S’il est un quartier où j’aimerais habiter, c’est bien celui de la rue Principale à Schilig. Calme avec un charme fou, des maisons à colombages, la verdure des jardins et quelques restaurants indien, végétarien, italien... Dans l’ancien caveau du Vieux Schilig, on se croirait dans un restaurant au coeur de Rome. La salle voutée en pierres de taille, de belles nappes blanches, de grands verres à vin, l'huile d'olive sur la table et les bouteilles de vins italiens qui attendent le client.

Nous arrivons tôt et le restaurant est encore vide, pourtant, le patron Danielé court déjà dans tous les sens ! Pour commencer une assiette de légumes grillés, généreusement servie mais sans grand intérêt. Heureusement, l’huile d’olive fruitée et intense est là pour lui donner un peu de peps. Puis, nous nous laissons tentés par les suggestions du jour : une dorade aux tomates concassées et olives noires, à la cuisson parfaite et une pièce de bœuf en croûte de parmesan. La notion de « croûte » est un peu exagérée pour  illustrer l’espèce de coulant de fromage fondu… Mais bon, la viande est tendre et goûteuse et, la sauce est servie à part dans un petit bol (j'aime ce genre de détail).

Nous avons surtout été impressionnés par la préparation du risotto au parmesan. Nous connaissions le service à la Française, à l’Anglaise et bien au Ristorante il y a celui « au tonneau » ! En fait, la meule de parmesan est posée sur une ancienne barrique de vin montée sur roulette et la préparation se fait sous vos yeux : grattez l’intérieur du parmesan pour en faire des copeaux, versez directement dans la meule le riz préalablement préparé, mélangez et servez. Je reconnais qu’il est irrésistible !!

Là on cale, alors, pas de dessert pour ce soir ...

Les tarifs : entrées 5 à 12 € - poissons/viandes 17-22€ - risottos 9-15€ - pâtes 8-13€ - suggestions 22 €
Il ristorante - 6 rue principale - Schiltigheim