Ce week-end direction le Piémont des Vosges, Ottrott, charmant petit village sur la route du Mont St Odile pour fêter l'anniversaire de ma moitié avec la formule "Pur Bonheur à deux" de l'Hostellerie des Châteaux.

Décidément le printemps nous gâte cette année : lumière, soleil, douceur. Le week-end s'annonce douillet. L'arrivée à l'hôtel est assez impressionnante avec sa montée entre les deux bâtiments de l'établissement. On se rend vite compte que l'hôtel est déjà grand, et en cours d'agrandissement, avec ses couloirs aux moquettes épaisses. Les chambres sont toutes différentes et décorées avec attention. La clientèle cosmopolite est gentiment accueillie dans un style que je qualifierais d'un peu "campagne".

Nous déposons vite nos affaires dans la chambre pour enfiler les peignoirs et prendre la direction de l'espace détente, 1000 m² tout de même. La piscine est envahie par les familles – ce sera pour le lendemain matin ! - nous prenons donc la direction du spa bien plus calme : laconium, sauna des montagnes avec vue sur les Vosges, hammam améthyste, hammam Sel de Mer et Eucalyptus agréablement parfumé… L'espace beauté est assez grand, je n'ai pas réussi à compter toutes les cabines, avec une liste de soins proposée conséquente. Une heure sous les doigts d'une masseuse puis nous finissons l'après midi dans l’espace "Serenity" avec ses lits de flottaison. "Pur bonheur" annonce la plaquette, on n'en est pas loin !!

Pour le diner, direction la salle de restaurant avec sa décoration feutrée et classieuse faite de boiseries, de damassés et de tentures. Une ambiance qui doit particulièrement plaire à la clientèle allemande. L'accueil par le maitre d'hôtel est chaleureux et nous apprécions le temps qu'il nous consacre pour échanger sur les produits et le choix du vin. Le menu du soir est composé :
- d'un foie gras d'oie parfumé au vin de pêche et accompagné d'une compotée d'abricots secs aux épices. Si le foie gras est trop salé à mon goût, la compotée rééquilibre bien le tout.
– d'une noisette de biche, sauce au chocolat extra bitter et mousseline de céleri. La viande est tendre et fondante comme il se doit. La sauce très onctueuse aurait méritée d'être plus intense en goût sans même dénaturer la biche. La mousseline pur-céleri est parfaite.
– d'un pré-dessert, mini tiramisu. Comme ils ont actuellement un apprenti qui vient de Turin, autant en profité. Le mascarpone est très aérien.
– d'un dessert léger constitué d'un gratin chaud de fruits rouges pas trop sucré et d'un sorbet de fruits comme on les trouve de plus en plus souvent servis à bonne température pour que l'onctuosité envahisse le palais.

Le petit déjeuner du lendemain matin, après avoir largement profité de la piscine, est généreux. Un magnifique saumon mariné, du jambon à l'os moelleux, des pains frais et croustillants à souhait et tout l'attirail pour se préparer soit même son muesli : noisettes, amandes, raisins et autres fruits secs, mais aussi graines de courges, de lin, de tournesol, flocons d'avoine, de blé, de son…

Après ce copieux festin nous aurions aimé profiter encore de l'espace spa qui malheureusement reste fermé le matin, dommage. Du coup, nous partons profiter du parc du domaine du Windeck au cœur d'Ottrott avec ses 126 variétés d'arbres d'ici et d'ailleurs avant de monter au Mont St Odile et faire le magnifique sentier du mur païen. Il faut éliminer toutes ces bonnes choses. 

Vous souhaitez faire une étape en amoureux ? Nous vous recommandons la formule "Pur Bonheur à deux" 155€ par pers/jour - Hostellerie des Châteaux - 11, rue des Châteaux - Ottrott - Tél. : 03 88 48 14 14