Attention, la notion paix n'est en rien liée à la quiétude du lieu particulièrement bruyant dans cet intérieur "cathédrale" mais bien par l'harmonie et la douceur qui règnent dans les assiettes. Si vous avez plus de chance que nous, en cet été pluvieux, vous aurez droit à la magnifique terrasse face au petit lac et son jet d'eau et là à un peu de calme.

A Côté Lac, Nous avons pris la formule trois plats largement suffisante avec ses amuse-bouches pour attiser mon appétit, féroce en ce moment.

Les entrées : - carpaccio de Saint Jacques à huile de wasabi et yuzu avec un espuma au riz basmati. Fanatique de l'acidulé du yuzu et de la vivacité du wasabi, j'ai été comblée. Un puriste de la St Jacques n'y retrouverait pas son compte car outre la texture, le goût en est de fait bien masqué. J'ai aimé également la mousse de riz car on retrouve l'onctuosité et le côté "tapissant la bouche" du riz sans en avoir la consistance ; - Marbré de foie gras et patates douces (un ensemble assez fade), une salade de melon et tomates avec un espuma passion. Dommage pour la mousse qui prenait une consistance de "mayo". L'association de tous ces goûts était certes très originale mais un peu "too much" ! - Sashimi de saumon sauvage, gingembre, sésame, wasabi et coriandre présentée en coulis très puissant. On regrettera que le gingembre, sesame et wasabi se soient confondus pour ne donner qu'un zeste de fraicheur au saumon.

Les plats : - Filet de boeuf "Simmenthal" (la race que l'on voit paitre dans les pâturages Haut-marnais !) et foie de canard poêlé, avec son spray d'huile de truffe et purée de pommes de terre et queue de boeuf braisée au Pinot Noir servis dans une verrine à part. Là, rien à redire. Une viande tendre et parfaite, une sauce très rôtie, une purée onctueuse et gouteuse comme on l'aime avec des morceaux de queue au milieu bienvenus. L'association bœuf et foie gras qui fonctionne à tous les coups ! - Pour fan de poissons : *papillote de cabillaud au safran sur un lit de brunoise de céleri, *thon (rouge, pas bien !) à la plancha planté d'une tige de citronnelle servi avec un tube de jus de yuzu, très vif, *rémoulade de crabe sauvage servi dans un poivron rouge, très onctueux, *tempura de gambas qui faisait plus beignet que tempura mais bien quand même.

Les desserts : - "Bombe Dominicaine"… mousseux chocolat Taïnori, cœur pétillant de praliné, un sorbet orange sanguine au piment d’Espelette, un chocolat bien fort et une glace servie à juste température, une agréable association ; - Soufflé chaud au chocolat noir Valrhona, un sorbet fraise et un espuma "coco-Rhum", là encore une belle association ; - "Plaisir noir, ou comment un café séduit avec ses douceurs", on pouvait s'attendre à une déclinaison de café, que néni ! Il s'agit d'un café accompagné d'une génoise au chocolat (un peu sèche), d'un espuma de fraise et dd'une glace au whisky, doux et aérien. Dans les petits amuse-bouches on trouve un assortiment de guimauve (fraise-menthe-banane), régressif à souhait ; des petites madeleines auxquelles je n'ai pas gouté ; une pipette vodka-fraise sympa.

Le tout était magnifiquement présenté. Le show fait avec les siphons d'espuma et autres sprays à tous les plats s'inscrit un peu comme la signature de la maison qui est un des meilleurs rapports qualité/prix/originalité du moment sur la place de Strasbourg.

Côté Lac - zone Europe - Schiltigheim - Menu dégustation 5 plats pour 55 euros - menu 3 plats 35 euros