Je ne me lasse pas de partager avec vous les moments toujours exceptionnels que je passe chez Umami… à force, je vais lui monter son fan club !!

Si le Michelin ne fait que confirmer ce que les amateurs ont déjà approuvé, il n’en reste pas moins que recevoir sa première étoile est une belle reconnaissance. Félicitations monsieur René Fieger !

Cette fois encore vous avez ébloui nos papilles avec en entrée une salade de chair de tourteaux à la crème de wasabi, tobikko (petits œufs de poissons) sur lit de riz à sushi et radis doux au vinaigre. Beau, équilibré, léger, parfait.

Et c'est là que je n'aime pas les convenances qui font que l'on ne peut pas piquer dans l'assiette de son voisin si on est pas familier... J’aurais tant voulu goûter la terrine de foie gras d'oie marinée au soja associé à un coulis de jasmin. L’association semble si originale !!

En plat, j’ai choisi le dos de barbu, nouilles chinoises, chou et pousses de soja avec un bouillon de lait de coco à la citronnelle thaï. Tout ce que j’aime : un poisson cuit comme il se doit avec la peau hyper croustillante et la chair bien mouelleuse en bouche, la douceur de la sauce coco dont on ne laisse pas une goutte…

En dessert : pudding au chocolat avec sorbet pralin-agrumes et coulis de grué de cacao. Vous avez l’art de manier et marier les agrumes comme personne. Présentement cela rafraîchit le pralin, lui enlève cette texture vite grasse et saturée et lui donne une goût de ...reviens-y !

Umami – rue des Dentelles, Strasbourg – Formule entrée, plat, dessert 50 € vins compris