Alors que je fais la promotion de Slowfood sur en direct sur Alsatic TV, mon lutin des logis me prépare une surprise ….

Je rentre donc encore toute rouge d’émotion et me voilà face à un velouté de betterave. Un coordonné ton sur ton me direz-vous …

Tout commence au marché, comme souvent chez les slowfoodiens, où notre marchande d’œufs nous explique comment préparer le condiment avec une racine de raifort. J’achète donc la racine et la prépare selon ses conseils : râper finement le raifort, l’additionner du jus d’un citron et saler largement. C’est tellement fort, pire que les oignons vieux, qu’il faut bien enfiler un masque de plonger pour ne pas en pleurer !
Et voilà, c'est prêt. Une racine m’a fait l’équivalent de trois petits pots de condiments qui se conservent sans problème au frigo.

Pour le velouté de betterave, je mets directement le lien vers le blog duquel il a copié la recette… car il faut rendre à  César ce qui appartient à Beau à la louche !

Petite variante, il n’a pas râpé le raifort au dernier moment mais fait une chantilly au raifort directement. Ne pas hésiter à en mettre une belle dose (3 à 4 cc) car il faut bien rehausser le goût de la betterave, somme toute assez fade, même bio !

Voilà encore un plat de produits de saison, super facile, beau, bon et économique !