Le Gruber - rue des Maroquins, Strasbourg au pied de la cathédrale -

Comment des Strasbourgeois bon teint peuvent-ils commettre la grossière erreur d'aller manger au Gruber ? Par curiosité, certes mais surtout poussés par le nom de son propriétaire, Philippe Bohrer. Ooops, le rapprochement s’arrêtera là car la qualité du restaurant que nous lui connaissons à Rouffach n’a rien à voir avec ce qu’il fait servir ici.

Chers amis touristes faites-nous confiance, sauf si vous adorez la décoration surchargée des lampes rouges et des nappes à carreaux, surtout évitez cette adresse. Il y a suffisamment de restaurants de spécialités alsaciennes à Strasbourg qui, elles, méritent le détour !

Il faut reconnaître que la décoration dans cette immense maison alsacienne du quartier de la cathédrale est particulièrement typique. Le service est jovial et nous n'avons pas ménagé notre "pauvre" serveuse !

La tarte flambée prise en apéro était sèche, quasi sans garniture, la pate en carton.  Le baeckeoffe et le pot au feu sont arrivés tièdes et repartis en cuisine, sans parler du gout totalement insipide. Les maultasche avaient passé un certain temps sous la salamandre et étaient desséchés, baignant dans une sauce à la crème, sans aucun intérêt.

Nous n'avons pas osé prendre de dessert tant c'était catastrophique !