28 avril 2008

La caverne d’Ali Baba et ses 4 000 épices

Entre-aperçue lors d’un reportage à la télé, j’ai recherché,lors de ma dernière escapade à Paris, cette épicerie qui vend des épices, et non des boites de luxe, dans le quartier du Marais. Et là … oh merveille, tant de richesses en si peu d’espace !! Il parait que plus de 5 000 références sont en boutique. « Je vous mets au défi de me demander une épice que je n’aurai pas » me dit malicieusement la patronne. Plein de coins et recoins, j’ai passé près d'une heure à me délecter, en vrac : des fruits secs et des séchés... [Lire la suite]
Posté par claude_epices à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2008

Tarte choco banane, intense !

Quand j'ai une envie de sucré, au chocolat et fort en goût c'est "souvent" l'idée d'une tarte au chocolat qui me traverse l'esprit. Dans la série d'ateliers proposée par Thierry Mulhaupt , le sujet est récurant. Et pour cause, c'est facile et n'a de limite que l'imagination des associations. Là, en l'occurrence, je n'ai pas été des plus créative mais j'ai joué la carte efficacité de plaire au plus grand nombre. Facile : un fond de tarte, pâte brisée, cuit à blanc et refroidi. Faire revenir 4 bananes dans du beurre et... [Lire la suite]
Posté par claude_epices à 07:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 avril 2008

Une convivialité très slow !

Les amis du Schnaeckele ont eu la chance de vivre une nouvelle soirée extraordinaire de partage et de chaleur autour du four à tartes flammées chez Oncle George à Pfettisheim. Thomas a accueilli le convivium pour un atelier aux origines du goût de cette tradition populaire. Le choix méticuleux des produits locaux qui agrémentent ses flamms y compte pour beaucoup. Tout dans l'esprit "slow", il privilégie les producteurs locaux qui fournissent les ingrédients de bases : la farine, le fromage blanc et la crème... [Lire la suite]
Posté par claude_epices à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 avril 2008

Retour d’Inde

S’il est un pays où la cuisine ne saurait se concevoir sans épices, c’est bien l’Inde. Je dois humblement avouer qu’après 15 jours à respirer un air perpétuellement chargé d’odeurs (épices, friture, fumée de bois, variations de rues …) mes papilles disent stop ! Alors, de retour à la maison, le premier repas dominical est des plus soft. Passée l’envie d’un plateau de fromage et d’une belle entrecôte, le mauvais temps qui sévit dehors me donne des envies de plats d’hiver. Evidemment, je ne peux pas totalement... [Lire la suite]
Posté par claude_epices à 18:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]