En ce printemps encore frais de 2008, nous sommes retournés chez Amorino. Bon, un queue qui dure des plombes car la vendeuses confectionne de véritables fleurs de glace. OK, c'est beau, mais on ne peut pas dire que ce soit bon. Nous avons retrouvé le même choix qu'à l'automne et là le côté trop sucré et peu de goût m'ont franchement déçue. Tant pis, maintenant je peux bien patienter un peu que Christian sorte ses bacs et me faire plaisir avec de vraies, bonnes glaces artisanales !

------------

Voilà 15 jours qu'un nouveau glacier, AMORINO vient d'ouvrir ses portes à Strasbourg. A sa gauche Häagen Dazs (beurk), en face Christian (miam-miam, cf la même rubrique ci-dessous) : c'est déjà un bon point de départ car il joue à fond la carte de la co-attractivité mais saura-t-il garder le bon cap pour passer l'hiver ?

La petite boutique, située rue Mercière - celle qui mène à la cathédrale - ne comprend pas de table pour s'installer et déguster à l'abri des intempéries alors que l'automne commence à poindre... Un déco couleur marron, façon gelateria italienne, d'ailleurs il s'affiche "glaces artisanales italiennes", sans colorant ni conservateur. Les noms des parfums sont libellés en italien, le concept de quantité petit, moyen, grand servi à la spatule et les serveuses jeunes, brunes et charmantes, tu payes d'abord et choisis après, comme là-bas !
Tout cela parait très marketinguement authentique comme tout bon concept de franchise qui se respecte ! Là, ma préférence pour l'artisanat en prend un coup...

Côté texture rien à redire, tout est très onctueux, pas de cristaux, crémeux et fondant.
Côté parfums : les classiques café, chocolat, fraise, pistache citron, amarena, caramel, noisette - plus originales au nutella (nommée inimitable) , au spéculos, au riz (sans lactose ni saccharose ??) ...

Nous avons goûté : citron (suffisamment bien pour chantonner un air de Paolo Conte mais pas extraordinaire), stracciatella (sans interêt), bacio (décevant, pas assez chocolaté), spéculos (sympa pour un parfum d'hiver). Puis il y a une carte dite "parfums de soleil" : mangue (puissante), fruit de la passion (intense), noix de coco (excellente), quand même un brin trop sucrée à mon goût mais c'est ce qui fait l'appétence.

Bon, en lisant ces commentaires finalement on peut se dire que c'est plutôt mitigé. Sur leur site, bacio et stracciatella font parties de leurs spécialités, ce n'est guère encourageant mais comptez sur nous pour y retourner et continuer la dégustation ...