Ce week end il fait beau et chaud, les invitations sont nombreuses et histoire de ne pas venir les mains vides, voici quelques idées composées en dernières minutes.

Apéro : Tomates cerises à la crème d'estragon
Revenus de chez le maraîcher avec un énorme bouquet d'estragon, -quelque part mon herbe favorite car elle est puissante, un goût que je situerais quelque part entre la réglisse et le citron vert, bref un goût d'estragon !- il a fallu être créative pour le consommer sous divers manières.
Vous avez vu la photo du carré d'agneau à l'estragon. Et bien cette fois-ci, j'ai mixé une belle poignée d'herbe avec seulement du sel et poivre. Monté de la crème fraîche (label rouge évidemment) en chantilly puis ajouté délicatement la mixture. J'ai rempli les tomates à la poche à douille. C'est que ce n'est pas bien gros une tomate cerise ! Le résultat était très rafraîchissant avec le craquant de la tomate, l'onctuosité de la crème et la délicatesse de l'estragon, très long en bouche.
Notre ami nous a servi un Chardonnay du Jura, vinifié à la bourguignonne, que j'ai beaucoup apprécié : flatteur avec ses arômes de beurre et de noisette, rond en bouche avec une légère minéralité et un côté salin très original... bien (En lisant ces lignes, Philippe, j'apprécierai que tu complètes l'info sur le viticulteur et cette belle bouteille, ça mérite !)

Dessert : mousse glacée de chocolat blanc, aux baies roses
Le glacier Christian, a, en ce moment dans ses bacs, une glace banane-citron-baies roses et j'ai été surprise de la vivacité et la puissance des baies. Et il me dit, "si on les choisit de bonne qualité soit petites et bien rouges, alors elles seront comme ça mais attention ça s'évente vite." Nous voilà partis à la recherche des petites boules rouges. Et pour ça rien de mieux que le "marché des chefs" au marché gare de Strasbourg, un choix inégalé dans la ville en épices.
A la vue de notre pot, nous avons eu la même idée : l'associer à du chocolat blanc.
Sur la base d'une mousse au chocolat (125 gr de chocolat blanc en l'occurrence, 4 oeufs, 1 pincée de sel, pas de sucre car c'est assez sucré naturellement) j'ai incorporé une cuillère à café de baies roses très légèrement concassées, me disant que cela serait plus joli à l'oeil et plus long en bouche. Placé dans des ramequins, au congélo pendant 2h.
Le résultat est très bon, sauf que les baies sont trop présentes. Il faudra recommencer en les broyant plus finement pour ne pas à avoir à les croquer car, le temps de croquer alors on perd l'onctuosité de la crème... dommage pour ce décalage.

mousse_choco_blanc_baies_roses